AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Job : Explorateur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Alexander Blizzhead
Princesse pingu
avatar

Frigophobie

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 312
XP : 84

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 495 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Dim 3 Oct - 17:52

Alexander eut sa réponse, alors qu'il n'en attendait pas spécialement. Ils commencèrent à avancer dans les tunnels, pressant légèrement le pas. Aucun bruit de la part des champignons. Ils avaient dû les semer.

Mais la chaleur devenait de plus en plus importante, presque insoutenable. Et, chose étrange...

Des matières organiques diverses se faisaient de plus en plus présentes dans ces cavernes sombres. Pas tout à fait des champignons... Cela ressemblait à des veines, de la chair... Mais en moins humain.
Cela inquiétait grandement Alexander. Pourquoi avait-il accepter ce job?

- Cela ne m'inspire absolument pas confiance... Comme dirait l'autre, ça sent pas bon....

Ils avancèrent cependant. Il vit un instant, au loin, un cul de sac. Mais deux lueurs brillaient dans les ténèbres, et attirèrent son regard. Malheureusement pour eux...

Devant eux sortirent des parois du couloir deux espèces d'amas de chair et de roche, armé d'arme du même acabit. Il avait un espèce de casque pour tout visage, et une paire d'yeux semblait habiter ces derniers... C'était des créatures de cauchemar, mi-vivante, mi-naturellement terrestre. Des espèces d'élémentaires.

Alexander chercha à apercevoir ce qu'il cachait derrière le cul-de-sac, qui s'illuminait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota Earnshow
Administratrice
avatar

Phobophobie

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 165
XP : 148

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 1295 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Mer 13 Oct - 17:31

- Espèce d’imbécile heureux ! Lâche moi !

Portée par Alexander comme un vulgaire sac à patate Dakota mettait un point d’honneur à marteler le dos du jeune homme de ses poings serrés, son visage déformé par un rictus de colère et de peur. Il ne pouvait pas simplement suivre un plan ? Maintenant ils étaient poursuivit, manqués de peu par une myriades de lances qui ne demandaient qu’une occasion pour se planter dans son derrière maigrichon. Elle entendait dans leur dos les hommes champignons crier des menaces, et la phobophobe aurait mis sa main à couper qu’ils les retrouveraient. Après tout c’était leur territoire non ? Ce n’était que part un miracle totalement inattendu qu’ils avaient pu traverser le barrage, et maintenant ils étaient condamnés. Les lanciers ne les écouteraient plus, et lors de leur prochaine rencontre ils seraient embrochés comme des cochons prêts à être rôtis. Et en plus Alex’ osait critiquer son plan en souriant ?! Seule la nature glacial de Dak’ l’empêcha de tenter de lui faire avaler ses dents, préférant s’écarter une fois à tête en lui lançant des regards assassins.

Ils les avaient semé mais ce n’était que temporaire. Ils finiraient par tomber sur un ennemi qui les ralentirait, comme ces voyous dans le métro, et alors ils seraient pris en sandwich entre les deux. Et là on dit quoi ?

- Merci Alexander, grommela la blondinette avec ironie.

Là où ils se trouvaient il faisait chaud et noir, une atmosphère brûlante qui faisait tourner la tête de la gamine qui porta ses mains à ses tempes pour les masser, les yeux clos. Il fallait se calmer et réfléchir, tout sauf parler. Ouvrir la bouche ne serait qu’une tentation trop grande de rabrouer ses idiots de collègues qui palabraient gentiment sur « continuer ou ne pas continuer, telle est la question ». Comme s’ils avaient le choix ! Elle se contenta de s’enfoncer un peu plus dans son mutisme en serrant les poings.

Ils continuèrent lentement et avec prudence - trop lentement et pas assez prudemment soufflait la petite voix pernicieuse dans la tête de Dakota - jusqu’à atteindre ce qui se révélait être un cul de sac. Si elle n’avait pas eu aussi peur d’avoir peur que ça tourne mal elle aurait probablement proclamer avec aigreur un « je vous l’avais bien dit ». De toutes façons ils n’auraient pas le loisir d’être rattrapés vu l’aspect étrange que prenaient les parois du tunnel. On aurait presque dit qu’elles étaient vivante et la phobophobe aurait jurer voir une veine palpiter sur une pierre. On se serait cru dans une sorte d’immense organisme vivant, comme s’ils s’étaient fait dévorés et erraient dans le corps d’un géant. Et bien sûr ce qui devait arriver arriva : les méchants virus débarquèrent.

C’était des sortes d’énormes tas informes de pierre et de chair qui sentait la vieille barbaque périmée. Dakota recula d’un pas en fronçant le nez de dégoût, les rouages de son cerveau tournant à 100 à l’heure. Quoi faire ? Mais quoi faire bon sang ? Ce qu’elle redoutait venait de se produire, et maintenant ils étaient complètement coincés ! Il y avait fort à parier que Mary ne voudrait pas revenir pour le moment, elle se trouvait donc aussi désarmée qu’une enfant. Vu la chaleur ambiante elle ne risquait pas de pouvoir copier le pouvoir d’Alex, comme celui de Dean qui de toutes façons n’aurait servi à rien ici… c’était la fin ?

Dak’ tremblait de tout son corps, figée sur place en proie à l’indécision. Elle savait toujours repérer les solutions mais actuellement aucune ne se présentait à elle. Pas de porte de sortie sure à 100%, pas d’alliés surgissant au moment opportun comme la cavalerie. Et tout ça parce qu’un imbécile n’avait pas voulu suivre son plan. Ah la belle équipe, franchement !

- C’est comme ça qu’on va mourir alors… je suppose que je dois te remercier Alexander ?

Elle posa son regard glacial sur le phobique avant de le détourner brusquement lorsque le bruit de cavalcade se mit à grandir dans son dos. Les champignons étaient donc déjà là ? Les lances volèrent dans leur direction et l’adolescente se plaqua au sol en étouffant une exclamation. Leurs ennemis continuaient à courir vers eux et elle sentait sa dernière heure venue mais… l’un des lanciers bondit au dessus de sa silhouette ramassée au sol pour attaquer l’un des « virus ». Ensuite ce fut le chaos. La bataille faisait rage et le système immunitaire du rêve avait décidé de commencer par s’en prendre aux intrus les plus gros, les golems de pierre et de chair. Eux, ils seraient le dessert.

Dakota rampa sur le sol dur, se carapatant du mieux qu’elle pouvait en évitant les coups qui pleuvaient de partout. Ses efforts désespérés finirent par la mener dans l’ombre profonde du cul de sac. De là elle pouvait voir toute la scène sans être vue mais pour combien de temps ? Il y avait fort à parier qu’ils sauraient bien la trouver lorsque le moment serait venu. Elle continua donc à reculer à quatre pattes jusqu’à heurter le mur tout au bout de chemin. Elle ne pourrait pas aller plus loin et cette constatation l’horrifiait à un point tel qu’elle ne remarquait même pas la lumière provenant de la paroi juste dans son dos…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Blizzhead
Princesse pingu
avatar

Frigophobie

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 312
XP : 84

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 495 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Mer 13 Oct - 23:08

Alexander se fit engueulé en bonne et due forme par la gamine, tandis que les soldats de terre organique s'approchait.

- Il faut pas dramatiser. Il y a surement une solution!

Mais il n'avait pas prévu ce détail, en effet. Puis une lance lui passa par dessus l'épaule. Il se tourna pour voir une lance lui passer sous le nez, et voir les champignons revenir à la charge... des deux gros blocs en face. Ce fut le choc des titans qui s'annonçait!

Alexander regarda les deux parties se battre. Il était clair que les golems organiques avaient l'avantage, mais ils devaient profiter de ce temps. Il chercha Dakota des yeux...

Et celle-ci s'était faufilé à travers la mêlée, et reculait vers le cul de sac. Il s'efforça de la rejoindre du mieux qu'il pouvait, mais les golems tentaient aussi de le frapper. Il esquivait du mieux qu'il pouvait, car ils étaient lents...

Mais, après une roulade pour rejoindre l'autre côté, il vit Dakota dos au mur... Mur qui luisait d'une lumière malsaine.

- Dakota, attention!


Mais il était trop tard. Le mur s'ouvrit d'un coup, et Dakota tomba dans l'ouverture, comme aspiré. Alexander, espérant que John les retrouverait, parti à la poursuite de Dakota, et passa par l'ouverture. Il commença alors à tomber, dans ce canal visqueux et gluant, et pourtant, si rocailleux...

Il atterrit à côté de Dakota, quelques secondes après elle. La surface sur laquelle ils se trouvaient était étrange.. Visqueuse, molle, et ... rose.

- Bon dieu, ou est-ce que l'on se trouve?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonh Matrevis
avatar

Trouble bipolaire IV: dépression sur fond de tempérament hyperthymique

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 307
XP : 134

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 300 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Jeu 14 Oct - 20:00

Jamais Jonh n’aurait cru voir ça un jour dans sa vie. Une caverne vivante , du moins si on faisait un résumé simple des faits qui se déroulaient devant ses yeux. Des espèces de monstres fait de chair et de pierre venait de tout bonnement sortir du mur l’air de rien. Pourtant le jeune homme n’avait rien prit d’illicite…Dommage d’ailleurs car rit en sandwich maintenant avec d’une part ces nouvelles créatures et de l’autre des champis cela n’annonçait rien de bon.
Alors que le dépressif croyait que le mince espoir qu’il restait s’envolerait aux bruits des petites bestioles qui approchaient , d’ailleurs il évita de peu de se prendre une lance dans la tête, ces dernières s’en prirent non pas aux voyageurs mais aux nouveaux « intrus ». Bien que leur défenseur ne savait pas vraiment dissocier l’humain du affreux, ce qui coûta une coupure à la jambe de Jonh. Celui-ci alla se mettre contre le mur aussi loin que possible de la bataille tout en cherchant ses compagnons des yeux. Il aperçut Dakota qui se terrait dans le cul de sac et Alexander qui essayait de la rejoindre. Lorsque soudainement la blondinette se fit absorber au moment même où l’homme des tempêtes de neige avait réussit à la rejoindre avant de lui-même finir à travers la roche.

- Génial…

Evitant tant bien que mal de se faite transpercer, le dépressif arriva sur le lieu de l’enlèvement. Il n’y avait aucune trace d’ouverture et des deux voyageurs. Magnifique…Le jeune homme soupira puis posa son front contre le mur qui était tout visqueux. Et il crut voir un œil s’ouvrir. Jonh s’écarta du mur alors qu’un autre monstre sortait pour aller aider ses petits copains , derrière lui une petite ouverture s’était faite. Sa porte de sortie ainsi que sans doute celle de Dakota et d’Alexander. Mais comment passer sans se faire bouffer par cette créature qui le regardait d’un air féroce ?
Il n’avait plus qu’à foncer, au pire elle n’aurait pas le temps de l’attraper et il finirait juste par une blessure superficiel…Le dépressif prit son courage à deux mains et se mit à courir en poussant de toute ses forces le monstre fait de roche et de chair , recevant une protestation tout sauf amicale de la part de cette dernière. Alors que Jonh partait à son tour dans l’ouverture, il reçut comme un coup de batte sur la tête qui le sonnèrent quelques secondes puis atterrit lourdement sur un truc mou. Ses oreilles bourdonnaient et sa tête tournait plus sans doute du sang sur son crâne mais il était pas mort c’était le principal non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota Earnshow
Administratrice
avatar

Phobophobie

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 165
XP : 148

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 1295 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Jeu 14 Oct - 23:49

Elle était là, immobile le dos contre cette étrange paroi palpitante avec son cœur qui battait si fort qu’il donnait l’impression de vouloir jaillir de sa poitrine. Son nœud à l’estomac commençait à lui donné la nausée mais elle n’arrivait même pas à enregistrer ce simple fait tant son attention était concentrée sur le combat qui se déroulait devant ses yeux. C’était une véritable boucherie dont le spectacle la rendait encore plus pâle qu’à l’accoutumée, si c’était possible. Dakota était pétrifiée au point qu’elle ne remarqua même pas Alexander et Jonh qui tentaient de la rejoindre du mieux qu’elle pouvait, et ne constata la présence que du frigophobe lorsque sa voix s’éleva au dessus du brouhaha ambiant. Attention ? Mais attention à quoi ? Elle était dans un cul de sac après tout, il n’y avait rien devant elle et derrière elle ne se trouvait que le mur.

** Un mur vivant, souviens-toi.**

- Oh mer…

Elle n’eut pas le temps de finir son juron que déjà le mur s’ouvrait dans son dos pour l’avaler entièrement. Elle avait été aspirée si violemment en arrière qu’elle en oublia de hurler, ne récupérant cette capacité qu’après avoir dévalé quelques mètres dans ce toboggan gluant et rocailleux. Ses vêtements étaient loin d’apprécier ce contact, ne restant plus à l’arrivée que des lambeaux poisseux par-dessus sa combinaison blanche qui avait miraculeusement survécue. C’était beau la technologie… Pragmatique Dakota nota mentalement de demander à leur employeur de lui rembourser ses frusques, juste avant d’aller heurter le mur d’en face dans un bruit de succion répugnant.

L’adolescente resta quelques secondes étendue, son corps meurtri ne lui confirmant que trop qu’elle était encore en vie à travers la douleur qu’il dispensait généreusement. Lorsqu’elle eut rassemblé son courage elle se redressa sur les coudes et aperçu Alex’ non loin qui avait dû la suivre dans sa chute, et Jonh ne mit pas longtemps avant de compléter le tableau, le crâne en sang, suivi de près par Dean. Bon, au moins ils étaient tous là…

- Comment veux-tu que je le sache ? grommela Dakota en réponse à la question d’Alexander.

Tout ce qu’elle pouvait dire à l’heure actuelle, c’est que le sol avait l’air encore plus vivant que précédemment. Pire, on se serait cru allongé sur une muqueuse. La théorie du complot galactique et de leur ingestion par un géant maboul déboula une nouvelle fois dans l’esprit de la gamine qui s’efforça de la chasser en serrant les dents. Ca avait beau être Dreamland y’avait des limites à tout.

Elle se remit debout du mieux qu’elle pouvait pour examiner les environs mais le plancher des vaches qui ondulait légèrement était loin de l’aider dans sa tâche. Elle finit néanmoins par réussir à tenir sur ses pieds et profita de l’occasion pour sortir sa lampe torche et balayer les lieux de son faisceau. Tout ce qu’elle voyait c’était un sol mou et palpitant, des murs assez ressemblant et un plafond du même acabit. Plusieurs « boyaux » s’offraient à eux mais l’adolescente aurait été foutrement incapable de désigner qu’elle côté était le bon, elle se contenta donc de lâcher avec un léger agacement :

- On dirait qu’on est à l’intérieur d’une chose vivante… mais comme on ne peux pas faire demi tour je suppose qu’on a plus qu’à continuer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonh Matrevis
avatar

Trouble bipolaire IV: dépression sur fond de tempérament hyperthymique

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 307
XP : 134

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 300 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Dim 17 Oct - 18:50

Allongé sur le sol, si on pouvait appeler cela comme ça, Jonh essayait de remettre son esprit à l’endroit. Son crâne lui faisait horriblement mal et il n’arrivait même plus à penser, seul el contact de son corps sur le truc mou arrivait à son cerveau. Si avec ça le jeune homme ne chopait pas une bosse ou un bleu c’est qu’il avait la tête dure.
Le dépressif resta inerte quelques minutes et quand sa blessure lui fit moins mal il put enfin se redresser sur ses genoux pour voir où Est-ce qu’ils avaient atterris. Finalement Jonh aurait préféré ne pas le voir. Les trois voyageurs venaient de tomber dans ce qui semblait ne plus du tout être une caverne mais un corps. A l’intérieur même d’une chose vivante.
Décidément, ce travail était vraiment spécial…qui croirait ça dans le monde réel ? Personne sans doute. Le dépressif se mit tant bien que mal sur ses pieds , pas facile avec ce sol mais il y parvint quand même et rejoignit en faisant attention ses deux compagnons lui arrachant une grimace à cause de la blessure faite à la jambe. Dean avait disparu depuis l’attaque ce qui inquiétait le dépressif mais il ne pouvait pas remonter pour aller voir où était passé l’enfant. Il n’avait pas d’autre choix que de continuer l’exploration ce que Dakota avait sans doute déclarer plutôt pendant qu’il récupérait.
A l’aide de la lampe de torche , Jonh put constater que c’était un vrai labyrinthe…si encore il savait dans quoi il se trouvait…

- Génial…on est pas rentré

Le dépressif soupira et s'approcha de l'une des entrés pour voir si il y avait un truc pour les aider on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota Earnshow
Administratrice
avatar

Phobophobie

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 165
XP : 148

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 1295 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Mar 26 Oct - 16:42

En effet, l’endroit était un vrai labyrinthe… mais cette constatation n’effraya pas Dakota, tout simplement parce que la bête était passé par là et y avait laissé des traces. Si la roche avait parfaitement supporté son passage, la sorte de chair qui composait mur, sol et plafond n’avait pas eu cette chance et avait été déchiré à différents endroits par les griffes du monstre. La membrane déchirée était chaque fois couverte d’une sorte de sang coagulé qui poussait le cerveau de l’adolescente à lui hurler de sortir d’ici au plus vite, avant qu’elle n’ait peur d’avoir peur de finir par aboutir dans un estomac ou elle serait digéré, par exemple. Elle se massa les tempes pour chasser ces pensées et lorsqu’elle leva les yeux ce fut pour voir que Jonh commençait à s’aventurer hors de la piste qu’elle venait de repérer.

- Reviens, c’est le mauvais chemin ! le héla Dak’, l’air agacée.

Elle pointa de l’index les différents indices qu’elle avait trouvé et ajouta, condescendante :

- T’es complètement aveugle ou alors c’est des conséquences de ton choc à la tête ?

Elle jaugea son camarade avec un mépris qui aurait donné à n’importe qui l’envie de lui arracher les yeux et de les lui faire bouffer. Après deux secondes de ce petit manège elle tourna les talons et pénétra dans le boyau qu’avait dû emprunter la bête, sa torche tenue à bout de bras pour éclairer le passage devant elle. Le tunnel allait en s’étrécissant et elle dû bientôt se pencher pour que sa tignasse ne frotte pas contre le plafond muqueux. Les garçons quand à eux devaient probablement être pliés en deux à cause de leur taille bien plus imposante. L’atmosphère quant à elle se saturait de plus en plus de chaude humidité et il ne fallut pas plus de 5 minutes pour que la troupe se mette à transpirer à grosses gouttes. On serait cru dans un sauna, le joli cadre en moins.

A présent l’espace était si réduit que le monstre avait réduit le tunnel en charpie pour avancer, et au moment où la phobophobe se disait qu’elle ne pourrait pas aller plus loin (de peur d’avoir peur de faire une crise de claustrophobie), le mur de droite présenta un trou béant. Les parois déchiquetées de celui-ci n’indiquait qu’une chose : c’était la chose qui avait percé ce chemin pour continuer sa route. Dakota obliqua donc, passa au travers du trou et…

… tomba.

Sa chute se faisait au ralentit et la douce lumière qui semblait irradier des murs lui permit de discerner d’autres objets chutant dans l’obscurité à des vitesses diverses. Ce phénomène, complètement irréaliste, titillait dangereusement le sens logique de Dak’ qui en oublia de crier tant son cerveau s’offusquait de tant d’irrationalité. On se serait cru dans une mauvaise réplique d’Alice au Pays des Merveilles, référence que l’adolescente remarqua dans un haussement de sourcil avant d’enfin toucher le sol après plusieurs minutes de chute libre. Ans dommages physiques bien sûr.

- Ce monde est une insulte aux lois de la physique… grommela-t-elle entre ses dents en s’écartant pour que ses collègues n’aient pas la mauvaise idée de lui atterrir sur le crâne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonh Matrevis
avatar

Trouble bipolaire IV: dépression sur fond de tempérament hyperthymique

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 307
XP : 134

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 300 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Jeu 28 Oct - 20:04

Alors que Jonh était partie pour s'engager dans une des voies , il entendit Dakota l'appeler avec un certain agacement. Le dépressif commençait à en avoir assez que la blondinette le traite comme un chien, d'accord elle était super intelligente mais bon, c'était un adulte quand même.
Le jeune homme revint donc sur ses pas encaissant la remarque cinglante de la voyageuse bien que l'envie de lui en mettre une lui démangeait la main. Ceci dit c'était pas trop le moment pour se rendre des comptes. Jonh préféra ne pas répondre et suivit Dakota dans un autre tunnel où la taille et surtout la sienne était trop grande par rapport au chemin. Le dépressif dût se courber en deux pour pouvoir passer, frôlant les parois humides. Quand il aura fini ce boulot il ne manquerait pas de se laver.
Le groupe arriva à un point trop étroit et Jonh dut s'arrêter , fort heureusement ce n'était pas la seule sortie. Il suivit la blondinette qui menait la marche et eut comme elle la surprise de constater la chute qui en réalité n'était pas très mortel. Comme un remake d'un certain dessin animé, le trio atterrit sans dommage. Et maintenant ils allaient trouver une potion avec marqué " bois moi" ? Le dépressif passa une main dans ses cheveux avant de l'essuyer sur sa combinaison. C'était vraiment dégoutant. Il regarda autour de lui et constata que des objets avaient prit place ici. Bon dieu...où est ce qu'ils étaient tombés ? C'était pire qu'un film de science fiction ici.

- J'aimerai bien qu'on me dise ce que fait là au juste ? Parce que cet endroit va finir par me rendre dingue ! On poursuit un monstre et on atterrit dans je sais pas quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr. Parkinson
avatar

Nombre de messages : 337
XP : 230

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 0 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Lun 1 Nov - 1:10

La petite troupe se retrouva dans une pièce étrange et en bazar. Un sol carrelé quadrillé, des armoires bourrées vomissant livres et parchemins, et au milieu de tout ça, une table ronde toute simple avec une fiole d'un liquide mystérieux dont l'étiquette invectivait : Bois moi. La salle ne donnait que sur une porte. S'ils essayait de l'ouvrir, ils se rendraient compte qu'ils n'y arriverait pas, cette porte était une fausse. Elle ne donne que sur un mur si jamais on parvenait à la démolir. Le secret était l'étrange boisson, qui avait pour effet de réduire un humain à la taille d'une fourmi.

Parlons des fourmis, celle qui actuellement prenait des miettes de choses et des grains de n'importe quoi qui gisaient au sol, trois fois plus grands qu'elles. Et elles retournaient en file indienne, disparaissant par cette lézarde dans le mur, juste au-dessus de la plinthe.

Ce qui était étrange voyez vous, c'est que ce passage donnait dans une forêt brune, dense, dont les arbres n'avaient pas de branches ni de feuilles. Il y régnait d'ailleurs une odeur de fauve. Le sol quant à lui, mou et duveteux semblait parcouru de spasmes, ou de contraction en dessous. Les ouvrières peinaient à se cramponner, certaines chutaient ou laissaient tomber leur marchandise. Pas de bol, car elles savaient par instinct qu'elles ne pourraient pas faire le chemin inverse, il n'existait pas de retour. Après un voyage périlleux, et des rencontres saugrenues avec des puces, des poux et des morpions, elles arrivaient au sommet de cette étrange colline où une grotte creusait une paroi triangulaire et remarquablement plate. Une substance jaune et collante en tapissait les murs. Les fourmis y avaient élus domicile, elles appelaient ça « l'oreille ». Elles y stockaient tout leur trésor, dont une étrange fiole d'un liquide argenté inconnu, dont l'étiquette indiquait : Bois moi.

Les fourmis n'étaient pas si bête que ça, car elles voyaient les choses en grand. Oui c'est cela, si les aventuriers retournaient à leur taille initiale, ils se rendraient compte qu'ils galopaient sur un étrange fauve en pleine course... il chassait.

[hrp : Il y a plusieurs prélèvement à effectuer si vous n'avez pas saisi...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypnose.hypeforum.net
Dakota Earnshow
Administratrice
avatar

Phobophobie

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 165
XP : 148

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 1295 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Mer 3 Nov - 13:13

Une chose était sûre : personne n’était venu faire le ménage ici depuis des lustres. Le regard glacé de Dakota balaya la pièce dont la technique de rangement tenait du chaos le plus total. Jonh, Alexander et Dean avaient atterrit peu après elle, et ils étaient désormais tous les quatre plantés là, en restant comme des ronds de flan. L’adolescente ne se décida d’ailleurs à bouger que quand des cris provinrent d’au dessus de leur tête, voix étrange et familière que son cerveau mit quelques secondes à relier à son origine. Un homme champignon. Probablement un rescapé de la bataille contre les golems de chair et qui les avait poursuivi jusqu’ici, fort de la mission qui lui incombait. Il s’agitait dans sa chute au ralenti, agitant sa lance au bout de ses bras blancs. Le cerveau entrainé de la phobophobe ne mit pas longtemps à comprendre la situation et trouver un plan en conséquence.

Les doigts maigres de Dakota plongèrent dans leur sac commun et elle en tira la machette dont elle s’était déjà servie une fois pour extraire Lesta de son cocon gluant. Pas le temps de réfléchir, de toutes façons elle ne risquait presque rien dans cette situation. La bouche si pincée qu’il n’en restait qu’une fente, elle brandit son arme, attendit patiemment que leur ennemi soit à portée et abattit le tranchant de la lame sur la coupe à la Mireille Mathieu qui lui servait de chevelure. Elle s’enfonça dans la tête comme dans du beurre, répandant un liquide épais et blanchâtre qui devait être du sang. L’homme champignon couina en se cabrant une dernière fois puis atterrit sur le sol, sans vie. Nul regret ou compassion se lisait sur le visage de l’adolescente. Après tout il voulait lui-même les tuer, il n’était même pas humain, il n’était que l’instrument d’un rêve. Elle essuya l’arme sur les vêtements du mort et la rangea de nouveau dans le sac avant de mettre un genou à terre et de farfouiller dedans, l’air concentré. Elle finit par en tirer un sachet plastique stérile dans lequel elle glissa quelques cheveux de la chose, puis enduisit l’une des tiges cotonnée de son sang pâle qu‘elle glissa ensuite dans un étui. Sa tâche accomplie elle remit le tout à l’abris dans le sac qu’elle remit sur son dos, et c’est seulement alors qu’elle lâcha sèchement à l’égard de ses camarades qui la fixaient :

- Quoi ? On est là pour ça je vous rappelle.

Son regard méprisant fini par se détacher d’eux alors qu’elle reportait son attention sur le lieu où ils se trouvaient. La pièce ne comportait qu’une porte, Dakota se dirigea donc vers elle et tourna le bouton. Dans un sens puis dans l’autre… et rien ne se passa. Elle se mit à secouer plus fort mais dû se rendre à l’évidence : elle ne s’ouvrirait pas. Il n’y avait pas de serrure de ce côté donc soit elle était fermée de l’autre, soit elle était tout bonnement impossible à ouvrir. Mais où aller alors ?

Dak’ poussa un grognement désapprobateur, ses prunelles bleu iceberg scrutant les moindres détails de ce qui se trouvait autour d’elle. Il n’y avait rien à part du bazar, une table et des fourmis. Fourmis qui d’ailleurs entraient et sortait d’une sorte de fissure juste au dessus d’une plinthe. Si c’était la seule sortie ils n’avaient plus qu’à chercher un moyen de remonter, sauf si… sauf si ils étaient vraiment dans un remake d’Alice au pays des merveilles. L’adolescente s’approcha de la table sur laquelle reposait, solitaire, une bouteille. La petite étiquette et l’ordre qui était inscrit ne faisait que confirmer son impression, mais comme à son habitude des peurs irrationnelles commençaient à se soulever. Et si elle se mettait à avoir peur d’avoir peur que le liquide miroitant dans le flacon ait un tout autre effet que la rétrécir ? Et si c’était du poison ? La gamine réprima les tremblements qui commençaient à secouer ses membres, se tournant vers Jonh et Alexander.

- Je crois qu’il faut qu’on boive ça. Vous passez devant.

Plus qu’une question c’était un ordre impératif motivé par la peur qui lui nouait l’estomac.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonh Matrevis
avatar

Trouble bipolaire IV: dépression sur fond de tempérament hyperthymique

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 307
XP : 134

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 300 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Mer 10 Nov - 19:52

Une grimace de dégout s'afficha sur le visage de Jonh lorsque Dakota s'en petit au pauvre champignon. Certes ils étaient là pour ça c'est vrai mais bon. Enfin bref, ils avaient atterris dans un endroit très bordélique et impossible de sortir. La blondinette avait tenté d'ouvrir la porte mais sans succès. Alors que le dépressif jetait un coup d'œil aux bouquins étalés par terre, Dakota les interpella. Le jeune homme l'a rejoignit et vit la bouteille avec inscrit "bois moi". En effet, ils étaient bien dans un remix d'Alice au pays des merveilles comme il l'avait pensé.
Bon si il fallait passer d'abord pourquoi pas ? Après tout si c'était du poison tant mieux. Jonh prit la bouteille dans sa main et enleva le bouchon avant d'en boire une petite gorgée. Ca avait un goût bizarre, indéfinissable mais l'effet se fit très vite ressentir. A peine dix secondes après, le dépressif se mit à rétrécir , atteignant la taille d'une fourmi. Génial.

- Bon bah au moins c'est pas du poison

Déclara t-il plus pour lui même que pour ses camarades étant donné qu'ils devaient pas trop l'entendre. Au moins ses vêtements avaient rapetissés avec lui c'était déjà bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota Earnshow
Administratrice
avatar

Phobophobie

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 165
XP : 148

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 1295 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Dim 14 Nov - 14:22

- Je vois…

Les yeux de Dakota s’étrécirent alors que Jonh commençait rétrécir, doucement d’abord puis de plus en plus vite jusqu’à n’être plus visible. La blondinette se baissa jusqu’à s’accroupir, scrutant le sol là où s’était auparavant tenu son compagnon. Après quelques instants de recherche elle finit par repérer ce qu’elle espérait trouver : une chose aussi petite qu’une fourmi, mais qui n’en était pas une. Lewis Carroll aurait probablement réclamé des droits d’auteurs pour ce qui venait de se passer mais Dakota n’en avait cure. Tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle avait maintenant une idée bien claire de ce qu’ils avaient à faire sur l’instant, et que cette action ne causait apparemment pas de mort immédiate. Elle attrapa sans plus d’hésitation la fiole et en bu une gorgée avant de la reposer. Comme rien ne changeait elle cru un court instant ne pas en avoir bu assez mais elle fut rapidement détrompée. D’étranges démangeaisons parcoururent ses membres et l’impression persistante que sa peau se rétractait s’installa. En quelques secondes elle commença à rétrécir jusqu’à la ridicule taille de quelques millimètres, ce qui à vrai dire lui rappelait quelques mauvais souvenirs.

- C’est comme ce jour là, au parc, murmura-t-elle pour elle-même.

En effet, cette expérience lui rappelait à s’y méprendre au jour où elle s’était retrouvée diminuée de la même façon et forcée de sortir de la forêt vierge formée par une simple pelouse en compagnie d’une imbécile égocentrique et superficielle du nom de Noelia. Les disputes, le vol en abeille, la douleur… tout était encore frais dans l’esprit de la surdouée, lui tirant une grimace. Il n’y avait plus qu’à espérer que cette fois les choses se passeraient mieux.

Dakota porta les mains en visière à la recherche de Jonh alors que tour à tour Alexander et Dean suivaient leur exemple. Il leur fallut plusieurs minutes pour réussir à se rejoindre, et une fois cela fait la blondinette poussa un soupir, et pour cause. Elle venait de faire un bien triste calcul qu’elle ne perdit pas de temps à expliquer à ses collègues avec une expressions des plus blasées.

- Je mesure 1m50 en temps normal, et j'évalue ma taille actuelle à approximativement 3mm. J'ai donc une taille 500 fois inférieure. Je peux donc faire des pas 500 fois inférieurs à ceux que je fais en temps normal. Donc si je met 1 seconde à faire 1 mètre à l'origine, j'en met désormais 500. La table se trouvait à environ 8 mètres de la fissure par laquelle passent les fourmis, ce qui nous fait donc pour nous y rendre une durée de trajet de 500x8=4000 secondes. Soit 66,666... ect minutes... ce qui donne plus d'une heure de marche. Calcul bien sûr à vol d'oiseau, parce qu'avec tout le fatras qui jonche le sol c'est du slalom qu'on va devoir faire.

Elle poussa un soupir et se renfrogna un peu plus, les sourcils froncés.

- A ce rythme on est pas couchés.

Elle n’avait bien sûr pas parlé du fait que depuis leur position il était bien plus difficile de repérer leur objectif et donc de suivre le bon cap. Le plus sûr restait probablement de suivre les fourmis en espérant qu’elles ne les prendraient pas pour un ennemis ou de la nourriture. Si elle avait eu une autre phobie l’adolescente aurait d’ailleurs probablement proposé de prendre les insectes en montures mais elle s’abstint de faire cette suggestion. Au moins elle était sûre que ses pieds n’essaieraient pas de la bouffer, ni de lui casser une jambe en la mettant à terre. On était jamais trop prudent. Elle se mit donc en marche, droit vers l’endroit qu’elle supposait être leur destination.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Blizzhead
Princesse pingu
avatar

Frigophobie

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 312
XP : 84

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 495 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Lun 15 Nov - 17:22

Les évènements qui avaient suivi leur chute avait été si rapide qu'Alexander avait eu beaucoup de mal à suivre... Jusqu'à cette salle étrange, avec une fiole au centre de la table, marquez " Buvez-Moi"... C'était une assez mauvaise publicité, pour ce genre de choses. Autant marqué " Fanta" Dessus, cela aurait peut-être fait plus d'effet. Mais au moins, cela attirait la curiosité.

Alors qu'il était encore là de ces pensées, ils entendirent un cri étrange... Dakota se mit devant l'ouverture, et attaqua alors qu'un homme champignon apparaissait. Mine de rien, cette jeune fille avait du courage... Mais il n'avait pas apprécier cette attaque envers le champignon. Après tout, ils faisaient leur boulot....

Puis Dakota essaya d'ouvrir la porte à l'autre bout de la pièce. En vain. Et elle regarda autour. Alexander ne cherchait aucunement une sortie, mais il était très intrigué par la boisson. Même si c'était de la mauvaise publicité.... Il fallait avouer que c'était tentant...

La jeune fille leur proposa d'ailleurs, à Jonh et lui, de boire la fiole provocatrice... Histoire de voir si ce n'était pas du poison. Alexander allait s'executer, mais pour une fois, ce fut Jonh qui lui vola la vedette.

Et là, ce fut une chose extraordinaire qui arriva sosu ses yeux, comme toujours à Dreamland: en effet, Jonh rapetissait à vue d'oeil... Jusqu'à ce qu'il devienne invisible. Dakota, après avoir vu ça, prit la fiole et la bu. Alexander se rapprocha, les charchant des yeux.

Et faillit trébucher sur une chaise. Un peu plus et il aurait risqué d'écraser ses camarades. Il fit un signe encourageant à Dean, puis il but la fiole, laissant une gorgée au petit Dean. Le goût n'était pas sensas, ni "Fantas" d'ailleurs...

Il se sentit devenir de plus en plus petit... Il avait l'impression d'être compressé, et avait presque peur d'imploser. Mais il arriva non loin de ses compagnons. Dakota commença d'ailleurs à se plaindre de la durée du voyage qui était prévu...

- Courage, Dakota! Nous y sommes presque!

Il était parfaitement absurde de dire cela au départ d'un voyage, mais Alexander n'était pas forcément doué pour les encouragements. Ils commencèrent donc à marcher....

Le principal problème étant les fourmis. Les suivre, c'était bien... Mais celles derrière eux les regardaient étrangement... Ils allaient se faire bouffer?

Il eut alors une idée.

- Vu que les fourmis semblent ne pas nous reconnaitre... Vous pensez qu'on a gardé notre force? Enfin, dans une certaine mesure. Car dans ce cas, on pourrait essayer de porter les obstacles... Ou au moins un chacun, pour se faire passer pour des fourmis... Totu dépend après si c'est trop lourd pour nous ou quoi...

Oui, Alexander se croyait dans un conte de fée, et se prenait pour Hercule, ou Gulliver. Mais après tout, n'étaient-ils pas dans un rêve?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonh Matrevis
avatar

Trouble bipolaire IV: dépression sur fond de tempérament hyperthymique

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 307
XP : 134

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 300 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Dim 21 Nov - 0:19

Les autres voyageurs rejoignirent peu après la taille de fourmis que Jonh avait prit en premier. En plus d'avoir rapetissé la distance entre lui et les autres s'étaient rallongés et il mit plus de temps qu'il n'en fallait avant pour les rejoindre. Dakota était en plein calcul lorsque le dépressif arriva, sans doute pour conclure que maintenant il leur faudrait un temps long pour sortir d'ici.
C'était elle qui avait eu l'idée de boire la bouteille non ?
Et l'encouragement d'Alexander était tellement absurde que les sourcils du jeune homme haussèrent avant que ses épaules fassent de même. Le quatuor avançait vers leur trou de sortie puis l'homme de neige proposa de se faire passer pour les insectes qui sévissaient dans la région en portant des trucs. Si bien sur ils en avaient la force.

- Au point où on en est...

Encore fallait il trouver quoi ramasser, suffisamment petit et léger. Parce que Jonh c'était pas Hulk non plus et les deux enfants ne devaient pas avoir une force herculéenne. Quant à Alex bah vu sa carrure il devait pas faire partie d'une équipe de rugby. Son regard chercha tout en marchant et alors qu'ils contournaient un tube de peinture , quatre fourmis devant eux se dirigeaient dans la même direction que les voyageurs en portant une grosse miette de quelque chose de non identifiable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota Earnshow
Administratrice
avatar

Phobophobie

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 165
XP : 148

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 1295 rubz

MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   Mar 7 Déc - 15:28

Les encouragements d’Alexander avait laissé sur le visage de Dakota une expression profondément blasée. Toutes ces histoires d’exhortations pseudo stimulantes laissaient l’adolescente profondément sceptique, après tout en quoi cela aidait-il à la réalisation de l’objectif ? Soutenir moralement ne réduisait pas les kilomètres ni l’effort fourni, ce n’était qu’un voile, un mirage destiné à empêcher les esprits faibles d’abandonner face à un effort trop grand. Avait-elle l’air faible ? Elle jaugea un court instant de ses yeux froid sa stature frêle et sa peau trop pâle avant d’hausser les épaules. Oui en effet, c’était peut-être l’impression qu’elle donnait, mais ce n’est pas pour autant que cette infériorité physique se répercutait au niveau mental, bien au contraire. On aurait pourtant pu croire que le phobique commencerait à la connaitre après autant de temps passé ensemble, à moins qu’il ne sorte ce genre de choses juste par esprit de conformisme ? Dans tous les cas dire qu’ils étaient presque arrivés avant même de partir était d’un illogisme tel que la blondinette ne préféra pas répondre.

Alors qu’ils marchaient en silence, Alex’ se mit en tête d’exposer une théorie qui fit hausser le sourcil droit de Dakota jusqu’à un point qu’on aurait put croire anatomiquement impossible à atteindre. Pour qu’elle raison auraient-ils gardé leur force originelle ? C’était évident qu’elle était proportionnelle à leurs muscles et avait donc été réduite par le même facteur. Et même ce détail mit de côté, il n’en restait pas moins qu’ils n’avaient de fourmi que la taille et par conséquent ils avaient autant de chance de se fondre dans la masse qu’une rondelle de saucisson. Voir Jonh se prêter au jeu l’air complètement abattu ne fit que dépiter un peu plus la gamine. C’était vraiment, vraiment, vraiment fatiguant de réfléchir pour quatre.

- Ton hypothèse reste malheureusement ce qu’elle est, c’est-à-dire utopique. Dans tous les cas je ne vois pas l’utilité de s’encombrer de miettes et autres résidus alimentaires pour se fondre dans la masse alors que jusqu’à maintenant marcher derrière elles suffisait bien. Je veux dire par là… on gagne quoi à faire ça à part se fatiguer ?

Un silence ponctué par le bruit de la marche des fourmis s’installa et la blondinette ne tarda pas à le briser en secouant la tête.

- Rien. Alors si ça vous amuse faites le mais ne comptez pas sur moi.

Sans un mot de plus elle reprit sa marche, pressant le pas pour rattraper les insectes qui commençaient à les devancer. Elle n’avait jamais été très active ni adepte d’un sport quelconque, préférant le travail cérébral au musculaire, par conséquent cette randonnée miniature eut tôt fait de faire souffrir son corps. Elle sentait ses membres lourds la tirailler, manquaient de tomber en trébuchant sur la multitude de papier, de miettes et de poussière qui recouvraient le sol, mais il fallait tenir bon jusqu’au bout. Et comme tout travail mérite salaire, ils atteignirent la plinthe à l’heure dite c’est-à-dire environ une heure et 6 minutes après être partis. Mais après une épreuve en venait une autre, car si l’obstacle de bois de faisait que 2 cm à taille réelle, il leur apparaissait comme un mur de 10 mètres. Voir les fourmis grimper si facilement avec leurs fardeaux avait de quoi titiller la jalousie.

Au pied de la plinthe Dakota détaillait la surface du bois, repérant la multitude d’aspérités qui pouvaient leur servir de prises. Visiblement trouver un moyen de monter n’était pas dur, le tout était de tenir bon jusqu’en haut sans avoir ni corde ni protection. Pour des bras aussi maigres et dépourvus de force que les siens ça tenait des travaux d’Hercule et cette triste conclusion donna mal au crâne à la phobophobe qui se pinça l’arrête du nez, les yeux clos. Bon, à part se préparer un tapis en cas de chute elle ne voyait pas trop quoi faire, elle se mit donc en tête de leur constituer un tapis d’atterrissage en catastrophe à l’aide de toutes les choses molles qui trainaient et qu’elle arrivait à porter. Avec l’aide des autres il fallut malgré tout un certain temps pour constituer quelque chose de convenable mais au moins Dakota n’était plus paralysée par la peur d’avoir peur de tomber si elle tentait l’escalade. Le dernier problème restait…

- Dean, je suppose que tu ne vas pas grimper ?

Le regard terrifié du gamin était plus qu’explicite. Son acrophobie ne pouvait que l’empêcher d’accomplir un acte de ce genre. La bouche de la surdouée forma une moue agacée avant qu’elle ne lâche sèchement dans un haussement d’épaule :

- Forcément. Et bien tu n’auras qu’à rester là et à attendre. Ce n’est pas comme si on pouvait te construire un ascenseur ou grimper en portant quelqu’un qui hurle en se débattant.

Dak’ se détourna alors du gamin pour faire face à la plinthe, glissant ses doigts frêles dans les trous du bois. Il était plus que temps d’en finir avec ce job de malheur…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Job : Explorateur !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Job : Explorateur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypnose :: Continent Chimérique :: Techyo-