AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reveil Difficile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Freedom
avatar

Vampirophobe

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 495
XP : 125

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 1290 rubz

MessageSujet: Reveil Difficile   Mar 21 Juil - 20:09




Gabriel ouvrit les yeux. Un mal de tête. Une lumière éblouissante. Du blanc...Beaucoup de blanc...bien trop de blanc...Les lits qui l'entouraient, le plafond, les murs, la veste de l'infermière...Ou était il? Quel heure était il ? Que faisait-il la?
Les souvenir semblait s'entrechoquer dans sa tête, cherchant une chronologie et une logique dans tout ce qui venait de se passer...Les transformation intenpestive en chauve-souris, Aldaée : la fille fantôme, Hildegarde, la prison, la recherche de dents dans le desert.

Quel Rêve!

Mais....Etait-ce vraiment un rêve...Tout avait sembler si vrai...ses grand yeux bleu se posèrent sur l'infermière, qui pour lui répondre lui adressa un grand sourir.

"Oh...notre premier client a se reveiller? Vous aller bien? Comment vous sentez vous jeune homme?"

Elle sembla chercher dans ses papier quelque chose, elle sortie une fiche bleu, d'ou Gaby put reconnaitre son écriture.

"Gabriel Freedom? Vampirophobe? C'est bien ca ?"

"Exact" Répondit il la voix encore encombrer par le sommeil.

Elle continua alors sa recherche dans ses papier, et tendit une image a Gabriel...cette immage représentait un grand homme, au regard plutôt sévère, les yeux rouge, une paleur a faire peur, tout habillé de noir, et surtout deux petite canine bien aiguisé...: Un Vampire.

Gabriel reprima un frisson.

Un Frisson ? Seulement?

En temps normal, c'est un cri qu'il aurai pousser, et même si tout les "clients" autour de lui semblait bel et bien endormi, son cri aurait suffit a tous les reveillé. La technique de Parkinson? ou alors était-ce son rêve qui le guerissait?...Si seulement cela était vraiment un rêve.

Peu importe la guerrison...Peut importe qu'il s'agisse d'un rêve ou autre chose...c'était même pas la peine de repenser a retourner là-bas.

Mais Aldaée ? Matthew? Qu'adviendrai-il d'eux s'ils existaient vraiment?
Il avait promi qu'il sauverait Aldaée...La douce Aldaée...
La voix de l'infermière le reveilla.
"Fixons nous un second rendez vous Monsieur Freedoom?"
Mais avant qu'il puisse répondre, une voix agacée avait résonné dans toute la pièce.
"Comment ca ce n'était qu'un rêve? J'exige que vous me ré-endormiez tout de suite Parkinson! Je suis sur la voie de la guerison!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reveil Difficile   Mer 22 Juil - 18:53

Elle ouvrit lentement les yeux, et réagit tout de suite a ce qu'il venait de se passer. Elle avait atterit dans un autre monde, un monde qui lui permettait d'être elle et de ne plus lancer des sourir hypocrite a tout le modne, un monde qui lui permetterait sans doute de faire ce qu'elle a toujours adorer : Commander! Mais voila qu'elle venait de se reveiller. Le Docteur Parkinson la fixait depuis quelque instant, toujours ce sourir bienveillant et agacant accrocher au visage...il était né avec ou quoi?

"Vous avez fini de me dévisagé?"

Ne prettant aucune attention a la remarque désobligeante de la jeune fille, Parkinson s'accroupi a sa hauteur et lui demanda tout naturellement

"Bien dormi ?"

Si elle avait bien dormi? Oh ca pas vraiment sur, mais elle esperait bien retenter l'experiance.

"Votre méthode est extra-ordinaire Parkinson, moi qui vous prenez vraiment pour un charlantan! Quel monde fantastique! Et nos pouvoirs! Et cette ville! Ces gens sont de etrrible monstre, il faut que j'y retourne pour sauver les voyageurs"

Les Voyageurs? Parkinson tiqua de l'oeuil

"En effet vous avez bien dormi Madmoiselle Eve, Rêve étrange cependant."

"Comment ca ce n'était qu'un rêve? J'exige que vous me ré-endormiez tout de suite Parkinson! Je suis sur la voie de la guerison!"

Un Rêve et puis quoi encore?

Et voila qu'un garçon, au cheveux trop long, court sur patte, la regardait. Mais personne , n'aller la laisser tanquille vraiment!

"Et toi la? Pourquoi tu me regarde!"

Si elle savait que la raison de son regard était ses paroles...ce n'était pas un rêve? Gabriel Freedom tremblait de tout son corp...Eviter l'hypnose....Eviter l'hypnose!!...mais Aldaée...Non il serait bien obliger de retenter l'experiance au moin une fois.

Un asiatique a deux rang de la se leva d'un coup et lacha un baillement sonor.

"Ouaaaaaaaaaaaaaaaah J'ai bien dormiii!! Bonjour tout le monde Very Happy Very Happy"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reveil Difficile   Ven 21 Aoû - 1:12

A deux ou trois lit de Noelia, l'asiatique regardait le monde l'entourant avec un grand sourir! C'était vraiment trop bien! Y'avais des grosse souris toute moche, des belles filles super sympa, des famille de chat tout fou, de l'eau comme a la mer (même si ca sentait pas bon, Ou ca non!) Ce rêve c'était trop trop bien! Une vrai aventure! Comme dans les mangas, ou les série de la télé! a part que pour une fois : c'était lui le héro!! Héhéhé! C'était trop bien. Aki, ses grand yeux (enfin c'est un peu étrange pour un japonais des "grands yeux") fixer sur le docteur Parkinson, lui adressa un magnifique sourire.

"C'est grace a vous que j'ai fait ce rêve hein docteur?"

Il frappa dans ses main comme un enfant tout excité (ou un sims qui viens d'apprendre une bonne nouvelle, comme bon vous semble) Logan, Maki, le petit garçon, Kenza le chat et son bébé. Ils lui manquaient déjà, mais dés que le docteur voudrai bien le rendormir il les reverrai! Ca il le savait, et l'autre Aki aussi.
Il regarda sa montre, elle indiquait 18:30, il était bientôt l'heure de manger. Il voulait manger avec Maki et les chats...Il s'imaginait déjà une grande table, couvert d'un grand drap blanc, des chandelier en or faisait bruler un feu rassurant, des chaise en bois et en velours, le tout positionné dans les égouts, tous quatre dégustant un délicieux repas...Il hésiter entre des pâtes avec des lardon ou du poisson au chocolat...il en déduit que les chats préférer le poisson, et que le chocolat était son plat préférer...Il espérait simplement que Maki Aimait le chocolat.
Son ventre gargouilla, signe de sa réfléction.


"Hihihi! Mon ventre il parle!"

Il regarda autour de lui, deux autres clients semblait être réveiller. le premier était un garçon, tous juste plus grand que lui, ses grand yeux bleu exprimer l'inquiétude, l'autre était une jeune fille, qui semblait avoir un mental assez fort. Il s'approcha d'eux...peut être qu'aussi avait il fait un magnifique rêve avec des chats et du poisson au chocolat!


"Bonjouuuuuuuuuur! Ou bonsoir je ne sait pas...c'est dur quand on est entre le jour et le soir on ne sait pas quoi dire...Peut être qu'on devrai dire Bons-our...ou bon-joire? Vous en pensez quoi?"

Devant le regard plein de pitié des deux protagoniste, Aki aurait du rougir de honte, mais il continua sur sa lancer.


"J'ai fait un rêve fantastique! Et vous vous avez rêver de quoi? Ellipse est une belle ville, mais j'aurai préférer que le ciel soit rose et que les lampadaire chante dy Mylene Farmer, ca aurai était trop Cooool! Vous croyez que Maki se déguisera en Mylène farmer un jour? moi je pense qu'elle préfèrera manger des bonbons a la menthe"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reveil Difficile   Jeu 27 Aoû - 19:17

1ere Partie du dernier poste ^^

Etant donner que c'est un poste qui sera long a ecrire, je le met ici et l'écrirai au fur et a mesure.

Si nos quatre autres amis on eu un reveil plutot facile, cela fut bien différent pour Edwin Williams, tout comme les trois autres, il avait vécu de formidables aventures au sein de DreamLand, Meurtre et Suspens,ces ingredients c'étaient parfaitment mélanger avec celui de l'Amour. Comme dans un film, l'amour vint vite, tout sembler facile, mais une force inconnu les éloigna...Dans un tourbillon de matière, james disparu, laissant devant les yeux d'un Edwin choqué, un simple paysage défilé, Mais n'eut il pas le temps de dire "Ouf" qu'il se sentit a son tour attirer en arrière.

Il ouvrit les yeux en un seul coup et reconnu de suite le cabinet du docteur Parkinson...Oh...Alors tout cela n'avait été qu'un rêve? Il regarda autour de lui, des dizaines, voit peut etre même une petite centaine de client semblaient plonger dans le magnifique monde des rêves...DreamLand...Cesouvenir dessina un sourir sur le visage d'Ed. encore allonger dans son petit lit blanc. Il ne bougeait pas...faisait encore semblant de dormir...mais il écoutait tout ce qui se passait. La première voix qu'il entendit fut celle de l'infermière.


"...mais docteur, leur activité cérébrale est bien trop importante pour des gens qui ne font que dormir...je pense..."

"Allon, allons, pas la peine de s'affoler, cette méthode est complétement sur.
Et puis c'est tout a fait normal...ne sont il pas en train de combattre leurs peurs? Leurs t.o.c? Leur folies?

"Mais..."

"Chuuut Gwen, Notre premier client se reveille, allez donc le rejoindre...il y en a une la-bas qui ne devrait pas tarder a se reveiller."

Edwin regarda l'infermiere s'approcher d'un lit pas très loin de lui, un garçon était assis sur son lit, il était habillé d'un jean déchirer un peu partout, un t-shirt flashy, entre le jaune et le vert, mais ce qui attirait le plus le regard, n'était pas ce t-shirt trop voyant, mais ces yeux bleus. L'enfant, car pour Edwin, il s'agissait bien d'un enfant, sembler complétement perdu...comme...comme si lui aussi avait quitter un monde pour en retrouver un.

"Oh...notre premier client a se reveiller? Vous aller bien? Comment vous sentez vous jeune homme? "Gabriel Freedom? Vampirophobe? C'est bien ca ?"

Edwin fit marcher activement ses cellules grises....Gabriel? Freedom? Non ca ne lui disait vraiment rient...peu de chance qu'il s'agisse d'une réalité...ce monde...en fait...tout n'était peut être que des chimère...mais...Non...cet amour était bien trop vrai? Tomber amoureux d'un rêve? Ca avait quelque chose de très beau, de mignon...pour une gamine de 13 ans fan de Mangas...pour Edwin cela respirait plutot le ridicule

Le deuxieme protagoniste a se reveiller, était une jeune fille. pas bien plus grande que le garçon, et plutot loin, elle était habillé avec gout et répendait une certaine classe dans cette grande pièce neutre et froide si cet air hautain avait quitter le visage de la portoricaine, Edwin aurait peut etre pu la trouver belle..


"Vous avez fini de me dévisagé?"


Edwin reprima un rire, il été toujours sencé dormir. ca c'était de la répartie.

"Votre méthode est extra-ordinaire Parkinson, moi qui vous prenez vraiment pour un charlantan! Quel monde fantastique! Et nos pouvoirs! Et cette ville! Ces gens sont de terrible monstre, il faut que j'y retourne pour sauver les voyageurs"


Fini de rire. Prise de conscience. Les voyageurs? Les pouvoirs? Une ville Fashiste? Ellipse sans doute. et alors qu'Edwin voulu sauter de son lit, un dernier personnage approcha les deux autres pour sortit une phrase qui comfirma tout les derniers petit doute qu'aurait pu avoir Ed...malgrès que le sens de la phrase en elle même lui soit encore flou a l'heure qu'il est.

"J'ai fait un rêve fantastique! Et vous vous avez rêver de quoi? Ellipse est une belle ville, mais j'aurai préférer que le ciel soit rose et que les lampadaire chante du Mylene Farmer, ca aurai était trop Cooool! Vous croyez que Maki se déguisera en Mylène farmer un jour? moi je pense qu'elle préfèrera manger des bonbons a la menthe"

Ellipse existait.


Le mythomane approcha alors le petit groupe quand il vit que la fille commençait a sourire un peu trop, suffisamment assez du moin pour éveiller les soupsons de infirmière et du médecin...pas question d'abandonner James, et les autres, pour une petite pouffiasse excité.

"Heyyyy!"

Quel entrée! En tout cas l'effet avait réussi les cinq regard était maintenant tous tourner vers lui! Il fallait maintenant trouver un moyen d'attirer les 3 intéresser dehors, il n'avait saisit que le prénom du petit brun, Gabriel, qui a en juger son regard, avait compris tout comme lui que DreamLand existait. Et qu'il fallait se taire pour l'instant.

"Cousin! Gabriel! Ca fait trop longtemps."

Il regarda Gabriel, le regard insistant...ah si seulement son pouvoir était efficace ici aussi, cela aurai tan,t facilité les choses, mais comme il s'en douter les soucoupes du garçon s'agrandire, comme pour dire "mais il est fou lui!"...puis gabriel sembla réagir, tel une amboule de bande dessiné au dessus de la tête, son visage s'adoucis, et fit place a un sourire digne d'un déssin animé.

"Oh!"

"Et oui! C'est Edwin? Alors t'a enfin décider a te passer de cette phobie des vampires"

Vraiment...merci l'infermière et son indiscrétion

"Tien viens dehors avec tes amis! Ca fait longtemps! je vous paye le café?



________________________


Le café servit les quatre nouveaux amis se regardait dans les yeux, tous quatre avait maintenant compris ce qui se passait, sauf peut être Aki, trop occuper a essayer de manger la petite assiete de sa tasse...Noelia et Edwin étaient de vrai piles électrique! Retourner dans ce monde les exiter presque autant qu'un adolescent libidineux devant sa première revue pornographique. Gabriel lui, rester un peu plus de marbre...retourner en prison? Risquer de croiser des vampire? Hildegarde ? Mais a coté de ca il avait peut être la chance de sauver Mattwew et Aldaée.

Ce fut Noelia qui pris la parole en premier.

"Donc, il faut absolument qu'on reprenne rendez vous le plus vite chez le docteur Parkinson...il faut absolument qu'on y retourne...ce monde me parait si...comment dire...enfin il m'apporte un but vous comprenez? ma vie est si...ennuyeuse."

Gabriel renchérit.

"Les prochains rendez vous seront dans plusieurs mois...il fallait en prendre plusieurs a la suite...moi j'ai rendez vous demain...mais le cahier de Parkinson est plein jusqu'a noël."

"Vache a Poil !"

"..."

Un ange passe, et Edwin lacha son regard ahuri pour retrouver son inssuportable sourir hypocrite.

"Ok! Donc il faut trouver un moyen d'y retourner."

Nouveau silence, mais cette fois pas a cause du petit Aki qui venait de se casser une dent sur l'assiete qu'il n'avait décidement pas lacher depuis qu'ils étaient arriver. Tous réflechissait. ou aller? Comment retourner dans ce monde? Chacun avait son but. Noelia était bien décider a y retourner pour sauver les voyageurs, trouver un moyen de détruire la population de ce monde, et devenir reine de ce "rêve", Edwin lui voulait absolument retrouver DreamLand, la bas on le croyait, il faisait ce qu'il voulait, sans compter sur James qui avait mystérieusement disparu. Gabriel, quand a lui, y aller pour une simple promesse. et dieu sait qu'il n'avait aucune envie de retourner dans ce monde de "malade". Quand a Aki...

"Musique Ulicolombrique ! "

"..."

"Venez chez moi ce soir, Internet...il y aura surement quelque chose sur internet non?"


________________________

Sur le portrait placer sur la cheminer de la salle à vivre, c'est une famille heureuse et souriante qui acceuillait les visiteurs. Le premier était un homme a l'allure forte, mais dont les premiers cheveux gris trahissait déjà l'age. La femme a coté de lui nous inspirait la sagesse, le calme, la maison bien entretenu, et rien qu'en la regardant, une odeur de pankake fraichement préparer avait envahi la pièce, tel une mère, car c'est bien ce qu'était cette femme a la vue des deux autres photographié.
Des trois enfant, la plus vielle était a l'image de sa mère, belle femme, sexy, souriante : c'était sans doute la plus photogénique. Le plus jeune était quand a lui le portrait cracher de son père. A travers les lunettes ronde du petit garçon, un regard bleu faisait transparaitre une grande intelligence.

Et entre ces deux, c'était Gabriel qui tronait, le regard fixe, sans sourire, comme s'il avait été surpris par le "flach" de l'appareil photo, C'était sans doute le cas d'ailleurs.

Gabriel soupira. Oui, c'est sur, Les Freedom était a l'image parfaite de la famille typiquement américaine. Si on oublier ce père toujours absent, sois disant toujours en voyage d'affaire, étrangement toujours en compagnie de la même collègue. Une mère devenu alcoolique par le stress que lui engendrer ses trois "angelots" et son mari volage. Un petit frère qui avait déjà mit le feu a 3 maison, et une grande soeur qui avait déjà bien trop d'enfant envoyer a l'orphelinat pour une fille de son age.


A Chaque fois que Gabriel regardait cette photo il se demandait vraiment pourquoi c'était lui qui avait été envoyer chez le psycologue. il soupira une nouvelle fois et quitta la pièce. Ils étaient en vacances toute façon, laissant le petit avec sa vampirophobie...Vilain petit canard....

Si Gaby n'avait pas hériter de l'allure de son père, ni du charme de sa mère, il avait son propre point fort : sa gentilesse. et c'était sans doute pour ca qu'il avait inviter trois parfait inconnus a manger chez lui ce soir...a la vue d'Edwin et Noelia, il ne douter pas qu'il y aurai bien trop d'alcool pour ses petit yeux ( et surtout son estomac) et il se douter très bien qu'il n'était pas de confiance...un quelque chose les relier avec lui et Aki. Dream Land.

L'odeur de pizza fraichement préparer envahissait déjà la pièce lorsque un son familier lui indiqua que l'ordinateur été prêt. Sans attendre ses compagnon, il commenca ses recherche...Il n'allait pas être déçu.

"En 1946, plusieurs allemands furent enfermer à l'asile du docteur PETOKASK, tous avait raconter des élucubration a propos d'un monde imaginaire. L'état pense qu'ils on été rendu fou par la guerre. Leurs points commun : ils voyaient tous la même voyante" lut il a haute voix


"1980,un illusioniste mis en examen, il aurait rendu fou une petite dizaine de spectateur lors de son spéctacle d'hypnose. Une fois qu'il s'en seraient remis, les dix personne aurait raconter une histoire similaire, avec des morts incompréhensible.[...] avant le spectacle, les personnes ne se conessaient pas."

*On été pas les premier ?*

"2002, une histoire d'Hypnose qui a mal tourner...1957, elle dit avoir visiter une ville de vampire...1999 il aurait revu son frère pourtant dans le coma..."

Les yeux rond Gabriel n'était pas au bout de ses surprises.

"2009, Le Cabinet Parkinson, déjà de nombreuses plaintes a l'encontre du célèbre psycologue."
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Freedom
avatar

Vampirophobe

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 495
XP : 125

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 1290 rubz

MessageSujet: Re: Reveil Difficile   Sam 29 Aoû - 19:43

Noelia regardait la route défilé en essayant de se dire que la voiture ne roulait pas si vite que ca, en temps normal, elle aurait déjà sauter de la voiture, mais il fallait quand même avouer que la petite séance chez Parkinson avait réussi a calmer...cela ne l'empêcher d'avoir du mal a respirer, de pousser quelques petits cris, de manquer de s'étouffer a chaque fois qu'ils croisaient un cycliste. Elle s'essuya le front transpirant et regarda ses deux compagnon...si l'un était mignon, l'autre lui faisait vraiment pitié...un voyageur...ca? Il était même pas conscient de sa condition...de son pouvoir, son prestige...il faisait parti des Lambda...elle avait beaucoup plus d'espoir envers le second...il avait quelque chose de fort en lui...il cacher son jeu...derrière cet esprit "hey cousin! viens boire un café on ira se promener a Dream Land" se cacher quelque chose qui voulait dire "hey les bêta, venez je peut pas y retourner tous seul, aider moi...et vous aurez rien en retour!" même si ca aurait du la vexer...Noelia aimait ca...ca l'exitait. tout comme le personnage d'ailleurs...(oh! voyons!)

Portant son attention sur autre chose que les abdos transparessant a travers la chemise trop serrer du mythoman, elle colla son nez a la vitre de la voiture...son estomac se serra...ce centre commercial...cela faisait des année qu'elle ne l'avait pas vu...32...32...32 C'était la que ca c'était produit. Elle reconessait les dos d'ane qui avait forcer sa mère a ralentire, et le tableau de bord de la voiture, les éclats de vitres sur son visage, le cri de sa soeur, et cette chose si petite, toute rose, encore fretillante qui bouger sur sa main gauche...un bout de cervelle de sa mère...elle secoua la main, comme si ce morceau ne s'était jamais enlever, et attrapa celle d'Aki comme si il s'agissait de sa soeur.

"Oh..Albane...je suis tellement désolé...si j'avait été une vrai grande soeur, je t'aurai protéger de ca, je ne me serrai pas évanouïe...j'aurai mit ma main devant tes yeux...une image si violente pour une fille si petite, si jeune, si fragile...c'est de ma faute...je l'ai toujours su...ca a toujours été de ma faute"

[/center]

Edwin et Aki pouvait maintenant se venter de connaitre la fragilité de Noelia...d'ailleurs le dernier voulu répliquer au fait de se faire traiter de soeur de Noelia (ce qui entre nous équivaut a une fameuse insulte, très prisé des boutonneux du collège sur les mamans) mais s'endormit...

" ?...?..."

Noelia secoua la tête

"Qu'est ce qui lui arrive a celui-la...oh mais!! Il bave sur ma poitrine le con !"

Edwin esquissa un sourir moqueur, tandis que noelia poussa violemment "le con" sur la vitre opposé.

"..? Il est mort?"

"Soit pas idiote beauté...il c'est endormi comme ca...a mon avis...il est narco...ca doit être pour ca qu'il était chez Parki..."

"A oui? Je pensez juste que c'était dû au fait que tout ce qu'il dit n'a aucun sens..."

Edwin se gara sur le parking...Ils pourraient aller faire les courses tout les deux...qui sait quand Aki se reveillerait après tout...et puis...ca lui laisserait un peu de temps avec la jeune beauté...

________________________



Sa bouteille de Jack Daniel's dans la main, bien entamé, la jolie brune a coté de lui les yeux révulsé en arrière a cause de l'alcool, Edwin Williams regardait les murs carrelé des toilettes du centre commercial...qu'est ce qui les avait ammener la...enfin, a aller voir un medecin pour soigner une pseudo-maladie? et a vouloir absolument y retourner pour rejoindre un monde qui n'existait pas...ou peut etre que si? ...arr...l'alcool lui embrouillait l'esprit...ou le faisait il exprés pour ne pas regarder la vérité en face? était il accroc au hommes au point de tout faire par rapport a eux...? James? Oui James? il voulait retourner a DreamLand pour retrouver James, il savait qu'il l'attendait...il l'aimait? Non...on ne pouvait pas tomber amoureux d'un garçon....Et pourtant...ca lui été déjà arriver...Zach'...Zach...si il était aller voir Parkinson, c'était a cause de son ex petit copain violent...Quand il l'avait revu, il avait penser qu'il pourrait peut etre le retrouver, et que s'il soignait sa Mythomanie, peut etre qu'il accepterai de revenir vers lui...Sa vie tournait vraiment autour des mecs?...non...il n'était pas homo...Il ne l'était pas...

Un sourire se dessina sur son visage lorsque il regarda une nouvelle fois la bouteille de whisky a moitié vide...Zachary...il se souvenait de cette chambre d'hotel, de cette musique, les souffle sur leurs corps, leurs caresses, son corps contre le sien, son coeur qui battait contre son oreille, les souffle, les gémissement, son corps, souffle, caresses, gémissement, coeur...et le jouissement final accompagner du plus mélodieu des je "t'aime ". Il voyait les images de sa première fois avec cet homme qui avait été sien pendant quelque temps...mais...c'était fini...

Une larme coula le long de sa joue qu'il s'empressa d'essuyer...c'était pas le moment de faire preuve de faiblesse...surtout devant une fille...Mais ca, la Noelia trop alcoolisé l'avait bien remarquer.


"t'as tellement envie de me sauter que t'en pleure...pov'chou hihi..."

Ses yeux avait du mal a regarder un point fixe.

Elle s'approcha a quatre pattes du garçon tout aussi bourré qu'elle, posa sa premiere main sur son genoux, la seconde monta le long du torse du jeune homme avant de se poser sur sa joue...elle approcha ses lèvres des siennes, et y déposa un baiser "whiskysifié" aussi doux que les relan d'alcool le lui permettait. Ed répondit avec entrain au baiser maladroit de la jeune fille, ses main se posèrent sur ses hanche et il la forca a s'assoire sur lui...elle se laissa faire et plongea son regard dans le sien.


"T'est comme tous les mec, hein...tu veut juste me sauter?"

"non...je crois que je suis...gay..."


Noelia s'éloigna d'un demi-centimètre...un Gay? Oh....Un défi...elle avait jamais eu l'occasion de coucher avec un homosexuel...elle avait déjà fait des cochonnerie avec une fille...cela ne la choquait pas...mais exciter un homme qui été attirer par les autres gens de son éspèce flatterai enormement son égo.


"a oui?"


Et ce qui devait arriver, arriva. Les caresses et gémissement s'en suivirent, de plus en plus fort, de plus en plus rapide, la respiration haletante fit bientôt place a de véritable cri de jouissance, les caresse se firent de plus en plus intimes, chacun utilisant chaque parcelle de son corps pour faire plaisir a l'autre, espérant intérieurement un retour pour prendre son propre plaisir...c'était juste une histoire de fesses, pas de sentiment...il n'y avait pas besoin de sentiment pour ce genre d'acte...l'important ? se faire du bien...Comme disait souvent Ewiin...le coeur est individualiste, Le sexe est égoïste. Le bouqet final ne tarda pas a arriver..."il n'était pas si gay que ca apparemment" se dirent les deux protagoniste de la précédente scène. Edwin lui sourit, Noelia répondit

"Oh je sait ce que tu pense bon blond...la vie est belle hein? Met toi seulement dans la tête qu'il y a une chose plus belle que la vie."

Elle attrapa son soutien-george et l'enfila, laissant une derniere vue de sa généreuse poitrine au pseudo-homo

"A oui ?" demanda il, curieux.

"Moi"

Elle agrafa d'un geste souple son soutien gorge, enfila sa tunique et sorti en direction de la voiture.


________________________


Quand Noelia ouvrit les yeux, la voiture avait déjà redémarrer, un bref regard par la fenêtre lui indiqua qu'il était en plein milieu d'une voie express...ils n'allaient donc pas tarder d'arriver chez le gamin. Elle avala sa salive avec un bruit peu ragoutant et exagérer, et commença a jouer avec sa bague, comme pour oublier la vitesse a laquelle rouler Edwin...(C'est a dire 40km/h, n'oublier pas qu'il a encore de l'alcool dans le sang...il est prudent notre mythomane), les voitures les doubler a toute vitesse, certain accompagner d'un bon vieux coup de klaxon, ou de geste de la main...mais pas pour faire coucou. Malgrès son angoisse de la vitesse, cela n'empecher pas Noelia de se lecher les lèvre a chaque fois qu'un beau garçon les doubler par la voie de droite. Elle provoqua ainsi a elle toute seul de bon vieux coup de frein de la plupart des voitures , et au bout de quelque minutes un enorme bouchon en plein milieu de San Francisco. Et elle en était le centre.

Flattée elle se retourna vers Edwin trop occuper a ne pas faire de Zig-Zag.


"T'as vu, même dans le monde réel j'ai des superpouvoir."

Elle regarda dans le rétroviseur, le problème c'est que son "superpouvoir" n'avait pas l'air de faire effet sur le bridé endormi derrière...Elle était vexé...sa simple présence aurai du suffir a réveiller le rébus de rizière et son petit nem. Elle souffla bruyamment, et rapporta son attention a son "petit pd préféré" et plus particulièrement a son entrejambe. et la ... c'est le drame.

Comment! Comment était-ce possible? Pourquoi tout autour d'eux, une dizaine de voiture roulez au pas, dans le simple espoirs de voir une minuscule parcelle de sa peau, alors que les deux "hommes" qui était le plus proche d'elle n'avait pas la moindre once d'exitation? Noelia était vexé...diront nous même pire...TRES VEXER.
Et sa frustration, ainsi que le whisky qui bouillonnait encore dans son estomac la forca a commettre un acte que toute autre personne aurait regretter par la suite...mais n'oublions pas que nous parlont de Noelia.


Elle plongea sa main dans le pantalon d'Edwin et serra...de toute ses forces...Aucun n'homme ne devait avoir l'audace de n'éprouver aucun désir pour son visage, son corps, et son charme. Surpris, et par réflexe, Edwin appuya de toute ses force sur l'accélérateur, avant de foncer dans la porche métallisé, dont le conducteur était bien trop occuper a "mater" dans son rétroviseur pour pouvoir l'éviter. La voiture derrière Edwin n'eu non plus pas le temps de freiner, et les trois voiture furent immobilisé en pleine sortie de voie expresse.

Encore souffrant, Edwin n'eu pas le temps de redemarrer sa voiture, quand il vit la caravane foncer droit sur lui. Noelia c'était évanouï et la petite R5 fut projeter en plein milieu de la voie rapide, fit un, deux, puis trois tour sur elle même avant de se retrouver sur le dos. Dans les reste du rétro gauche de sa voiture. Edwin vit que la moitié du corps endormi de l'asiatique giser en plein milieu de la route...une moto passa, et se percuta a la tête de garçon. Le sang explosa sur toute la route et les reste de matiere grises d'Aki Kyoshi se colèrent sur le parbrise d'un 4x4 qui passait par la...(quel malheureux hazard) Choquer, la jeune femme blonde au volant lacha carrement les pédales de son engin. Porter par la force centrifuge, celui-ci se percuta sur les reste de la R5, la projeta un peu plus loin en plein milieu du rond point de la voie expresse. Une Noelia ensanglanté a l'interieur. Un miracle...Edwin s'en sorti.

Completemen choquer, il se hissa en dehors de la voiture et se mit en courir au hazard dans les rue de San Francisco.

________________________


[justify]Un son aigü retentit dans toute la maison, Gabriel lacha l'ordinateur, c'était sans doute eux. il traversa le petit bureau de son père, pour passer dans la cuisine ou un autre son indiqua que la pizza était cuite, puis dans cette salle a vivre avec cette maudite photo...Au moment de mettre sa main sur la poignet, Gabriel fut pris d'un tremblement...comme s'il avait un mauvais présentement. il regarda dans le judas, et il vit que c'était Edwin...ou était les autres? Il tourna lentement la poignet dorée de la porte d'entré et ouvrit la porte dans un grincement inssuportable.
Le garçon devant lui était plein de sang...ses vêtesment était tout déchirer...mon dieu...qu'était il arriver...
Et comme si Edwin avait lu dans les penser du petit Vampirophobe, il lui mit la main sur l'épaule, et sortit simplement...

"Il c'ést passer quelque chose de terrible...Aki et Noelia sont mort."

Ce fut comme si tous s'écrouler autour de lui. Il ne les conessait pas. il n'avait vu en Noelia qu'une petite garce sans prétention, et dans un AKi un garçon qui faisait plus pitié qu'autre choses...mais Aki ne pouvait pas juger sur les apparence...c'était impossible...et puis ils auraient pu tous devenir ami non? mais il ne dit rien...

"Ca sent bon...c'est de la pizza? On va manger."

Les yeux grand ouvert, Gabriel n'en revenez pas...Quel salop...il venait de tuer, peut etre sans le faire exprés, ok, deux personnes, et il ne semblait pas ressentir le moindre remord...quel...quel salop...


________________________

Les deux garçon, une part de pizza a la main, avait continuer les recherche sur l'hypnose, ou tout autre moyen de retourner a Dreamland, ils étaient tomber sur deux trois pages interessante et qui semblait possible. L'atmosphère c'était adoucis et les deux garçon semblait c'être rapprocher. Après tout Noelia et Aki était mort...c'était un fait, enfin c'est ce qu'avait dit Edwin...il ne pouvait rien y faire...c'était triste...mais c'était comme ca...et c'était les vivant qu'il fallait sauver...Edwin devait sauver James...quand a Gabriel...

"Tu l'aime?"


Gabriel savait très bien qu'Edwin lui parler d'Aldaée...il avait passer la soirée et le debut de la nuit a lui parler de la petite fille qui pouvait voler...mais de la a dire qu'il l'aimait...

"qui ca?"

"La fille fantome mon pote....tu l'aime hein?"

"Aldaée? Non...enfion...c'est une amie tu voit..."

"Une jolie amie hein?"

"Ba...ya pas ... enfin oui elle est jolie, mais"

"Tu l'aime Gabriel.."

Aimer Aldaée? Non impossible...Mais pendant que gabriel se battait avec sa propre conscience pour savoir si oui ou non il éprouver des sentiments amoureux envers Casper, les lèvre d'Edwin s'approchèrent dangereusement des siennes. Ed l'embrassa. Gabriel ne réagissa pas et ne rendit pas le baiser, il se contenta de laisser faire Edwin...les garçon, c'était pas son truc...malgrès tout c'était pas désagreable.

Edwin lacha son emprise, et l'air de rien


"Bon, Tu m'endors gab'?"


Ils étaient de retour.
________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Reveil Difficile   

Revenir en haut Aller en bas
 

Reveil Difficile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypnose :: San Francisco :: La zone huppé-